Shadow

Pourquoi les taxis se mettent à l’hybride à Lyon : explication détaillée !

Avec l’augmentation du nombre de taxis à Lyon, il est judicieux d’admettre l’importance des véhicules hybrides. Il s’agit d’une voiture qui allie deux types de motorisation : un moteur thermique à essence et un moteur électrique qui fonctionne grâce à une batterie. Est-il intéressant que les taxis se mettent à l’hybride à Lyon ? Découvrez dans cet article les intérêts pour les taxis d’opter pour ce type de véhicules.

Pourquoi les taxis se mettent à l’hybride à Lyon ?

L’adoption de la voiture hybride présente de nombreux avantages. 

En parallèle : Comment entretenir une cave à cigare ?

Avantages économiques 

L’hybridation de voiture surtout pour le taxi Lyon apporte des bénéfices économiques puisque les coûts de carburant sont réduits. Ainsi, les gouvernements et les autorités régionales encouragent la transition vers la technologie hybride. De cette façon, les propriétaires de voitures hybrides peuvent bénéficier d’une réduction considérable de taxes, ou des avantages fiscaux. L’hybride est un des moyens d’incitations gouvernementales et de remises, comme l’accès gratuit aux zones à circulation restreinte.

Avantages en termes d’image 

La voiture hybride est idéale pour ceux qui sont adeptes au respect de l’environnement, à la diminution de la consommation et des émissions de gaz polluants. Ce type de véhicule contribue à la protection de l’environnement, réduisant la consommation de carburant et les émissions de CO2 en comparaison avec les voitures traditionnelles.

A découvrir également : Comment entretenir efficacement une cabine de douche ?

Avantages opérationnels 

Les voitures hybrides utilisent un procédé nommé freinage régénératif pour charger la batterie à l’aide de l’énergie générée lors du freinage. L’énergie n’est pas alors perdue sous forme de chaleur, mais elle est recyclée pour recharger partiellement la batterie. L’avantage de ce véhicule réside dans cette autonomie.

Politiques et réglementations en faveur des taxis hybrides

Afin de diminuer les effets des transports sur l’environnement et opérer une transition vers une mobilité plus durable, plus sobre et plus propre, le gouvernement se focalise dans le développement de la mobilité électrique. Ainsi, il utilise plusieurs outils, parmi lesquels la loi d’orientation des mobilités, qui se trouve dans l’agenda ambitieux de l’Accord de Paris et du Plan climat. Elle a comme objectif la fin de la vente de voitures particulières utilisant des énergies fossiles d’ici quelques années. Ce qui est intéressant pour les taxis hybrides.

Études de cas de taxis à Lyon ayant adopté les véhicules hybrides 

La société G7 s’est lancée dans le développement durable dès 2007 et possède désormais 3.000 voitures appelées « G7 Green ». Taxis Bleus du groupe Rousselet aussi a mis en avant les « taxis verts » en 2008. L’entreprise, qui a créé le réseau européen Taxis4SmartCities, souhaite avoir une flotte de 500 véhicules écoresponsables. Ils ont constaté que l’utilisation d’une voiture hybride s’avère financièrement plus intéressante pour les chauffeurs. 

Défis et perspectives pour l’industrie des taxis hybrides

Pour les utilisateurs comme pour les chauffeurs, les défis de l’utilisation des voitures électriques et hybrides sont la crainte du manque d’autonomie et un coût évalué comme trop élevé. Par ailleurs, pour dépasser les craintes liées à l’autonomie, il est essentiel de communiquer sur le réseau de bornes de charge accélérée et rapide en Île-de-France, sur les aides publiques pour l’installation de bornes de charge à domicile. 

En ce qui concerne les perspectives d’avenir pour l’industrie des taxis, les véhicules électriques et les taxis autonomes, selon le Stif, gagneront de la place d’ici 2025 dans les zones urbaines les plus polluées.

En tout, l’hybridation des voitures présente des avantages économiques, écologiques et opérationnels. Un véhicule est une voiture propre intéressante pour les taxis à Lyon en raison de sa facilité d’utilisation et du fait qu’elle est soutenue par le gouvernement.